Presse/médias|

Article publié le 13/10/2020 dans la Nouvelle République

Responsables associatifs et commerçants comptent sur la générosité des Montmorillonnais.
© Photo NR

Pour venir au soutien des associations locales frappées par la crise sanitaire, est mis en place un dispositif permettant de leur faire facilement des dons.

Lokaléro, nouveau dispositif de soutien aux associations locales touchées par la crise sanitaire, a été présenté vendredi dernier par Christophe Sébastien, responsable développement durable, ancrage territorial et mobilité électrique à la centrale nucléaire de Civaux. « Pendant le confinement, nous avions mis en place une plateforme afin de récolter des fonds pour les commerces en difficulté, a-t-il rappelé. Après cette expérience concluante, nous avons réfléchi à la possibilité d’un dispositif facile à mettre en œuvre pour venir en aide aux associations du Montmorillonnais ». Lokaléro, une start-up implantée en région parisienne, a créé un système de boîte à don électronique destinée aux associations locales, qui fonctionne avec les téléphones mobiles.
Des « boîtes à dons » disponibles chez les commerçants « Ces boîtes à dons sont disponibles chez les commerçants partenaires, sous forme d’affiches, a expliqué le responsable. Chacune correspond à une association. En flashant le code imprimé sur ces affiches, on peut faire un don de 2, 5, 10, 20 ou 50 € à l’association de son choix. Tous les dons sont versés directement. L’objectif est double : encourager la solidarité au niveau local, et aider ces structures associatives qui sont aussi, pour la plupart, pourvoyeuses d’emplois. »
Ce système, faisant appel à la générosité des habitants, permet d’aider quatre associations : le réseau KCNB1 (regroupant des parents d’enfants atteints d’une maladie génétique rare, présidée localement par Fannie Galpin), l’ADECL (association d’insertion sur Lussac-les-Châteaux), la recyclerie du Corbeau Blanc (à Queaux) et l’Écomusée du Montmorillonnais. « Toutes les activités qui nous apportaient quelques revenus sont en sommeil ou tournent au ralenti, a souligné Gilbert Wolf, coprésident de l’écomusée. Nous avons perdu plus de 100.000 € à cause du confinement. Ces dons vont nous aider à financer notre projet pour mai 2021 (1). »
Six commerces, sur Montmorillon, sont déjà partenaires (liste ci-dessous). « Nous sommes encore en phase de démarchage, précise Christophe Sébastien, d’autres commerçants vont bientôt rejoindre le dispositif, sur plusieurs communes du territoire. »
(1) Une exposition sur les différentes façons de se nourrir au 21e siècle, associée à un centre documentaire, en partenariat avec les producteurs locaux et les éditions L’Escampette. > Les dons peuvent être effectués à Montmorillon chez les commerces déjà partenaires du dispositif Lokaléro : A Pas de Loup, 13, rue du Vieux Pont ; Chauss’mode, 20 bd de Strasbourg ; Jane-Janey Sacs, La Petite Mercerie, 7, rue du Vieux Pont ; Le Roman des Saveurs, 2, rue Montebello ; Le Salon de Camille, 10, rue du Vieux Pont, Rannou-Métivier, 32, bd de Strasbourg.

Close Search Window