Presse/médias|

Article paru le 4 juin 2019 dans la Nouvelle République.

Sous un soleil radieux, Saulgéens et Téterchenois ont pu découvrir l’Écomusée du Montmorillonnais à la ferme de Juillé. © Photo NR

Le week-end dernier, une délégation de 35 habitants de Téterchen était en visite pour perpétuer les liens d’amitié qui lient cette petite commune de Moselle à celle de Saulgé depuis le début de la Seconde Guerre mondiale.

Une exposition pour le souvenir

« A l’époque de la guerre, il s’agissait d’une solidarité contrainte et forcée, a rappelé à son arrivée jeudi François Trombini, maire de Téterchen. Mais qui s’est transformée en véritable amitié, il faut que cela perdure. » Afin de la pérenniser, il a offert aux habitants de Saulgé un chêne « prélevé dans la forêt de Téterchen ».

Vendredi, la délégation a assisté à l’inauguration de l’exposition qui se tiendra tout l’été à l’Écomusée de la ferme de Juillé consacrée à l’accueil des Mosellans entre Vienne et Gartempe (1939 – 1940). Cette exposition qui a demandé deux ans de travail retrace l’histoire de l’accueil de 50 à 60.000 Mosellans dans le département de la Vienne à la suite de l’évacuation forcée des régions frontières après la déclaration de guerre. Monique Gésan, présidente de l’Écomusée a rappelé « la souffrance de cet exode » : « Les gens ne pouvaient emporter avec eux que 30 kg de bagages, mais aussi la précarité de l’accueil après un voyage de 5 jours, dont une partie dans des wagons à bestiaux. Point positif : ils ont trouvé dans la Vienne de bonnes conditions alimentaires dans un territoire essentiellement agricole. »

Exposition temporaire : « Accueil des Mosellans entre Vienne et Gartempe (1939 – 1940) ». Visites commentées avec un témoin de l’histoire ou projection du film Téterchen, 1939-1940, un exil intérieur, les 22 juin, 11 et 21 juillet, 4 et 18 août, 2 et 22 septembre. Rens. : Écomusée du Montmorillonnais au 05.49.91.02.32.

Close Search Window