Presse/médias|

Réfugiés mosellans de Teterchen devant l’église de Saulgé. 
© (Photo fournie par l’Écomusée du Montmorillonnais)

Une exposition à l’Écomusée est en préparation pour commémorer les quatre-vingts ans de l’accueil des Mosellans dans le Montmorillonnais en 39-40.

De septembre 1939 à septembre 1940, environ 60. 000 Mosellans ont trouvé refuge dans la Vienne, et notamment dans le Montmorillonnais.
Rencontre en présence d’un témoin« La commune de Saulgé en a accueilli pour sa part environ 400 », a indiqué Jacques Larant, maire de la commune et membre de l’association La Saulterchen. Ajoutant : « La plupart des communes du Montmorillonnais ont été concernées, mais les témoins commencent à vieillir ou disparaître, nous avons un devoir de mémoire»
Pour commémorer les 80 ans de cet évènement, l’Écomusée du Montmorillonnais prépare une grande exposition sur l’accueil de ces réfugiés en partenariat avec le service des Archives départementales, l’association Passeurs de mémoirede Lussac-les-Châteaux, le musée de la Seconde Guerre mondiale de Tercé, la communauté de communes Vienne et Gartempe, mais aussi l’ONAC (Office nationale des anciens combattants).
Cette exposition, fruit d’un long travail de recherche de documents et de témoignages, sera inaugurée le 27 avril prochain à la ferme de Juillé. « Pendant la durée de cette exposition d’avril à septembre, nous projetons, indique Gilbert Wolf, coprésident de l’Écomusée, plusieurs visites – rencontres en présence d’un “ témoin ”, historien ou témoin de cette époque»
Une délégation du département de la Moselle, conduite par le président du conseil départemental, est même attendue dans la Vienne des 5 ou 8 septembre prochain.

Article paru le 19/02/2019 dans la Nouvelle République

Close Search Window